Les propriétés biophysiques du doigt humain pour la compréhension du toucher

 

L’influence de l’âge et du genre

Le doigt humain joue un rôle extrêmement important dans la perception tactile, mais on sait peu de chose sur la manière dont l’âge et le genre affectent ses propriétés biophysiques et leur rôle dans la perception tactile. Nous avons rassemblé des études sur les caractéristiques de contact, les propriétés mécaniques et la topographie de surface pour comprendre les effets de l’âge et du genre sur le doigt humain. Les valeurs obtenues concernant les caractéristiques de contact (i.e. force adhésive) étaient sensiblement plus élevées pour les femmes que pour les hommes. Quant aux propriétés mécaniques (i.e. module de Young E), une correspondance importante et positive avec l’âge a été observée et établie comme supérieur pour les femmes. Une corrélation positive a été observée entre l’âge et la moyenne arithmétique de la rugosité de surface chez les hommes. Toutefois, un effet d’âge inverse a été souligné pour les femmes. Les effets de l’âge et du genre obtenus n’ont jamais été signalés auparavant dans la littérature. Ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives pour comprendre l’affaiblissement de la perception tactile à travers les âges, et les différences entre hommes et femmes. 

La publication complète est accessible pour consultation ou téléchargement.

 

 

Financement ANR -14-CE27-0013-02 

Retour en haut de page