L'effet de l'âge et du genre sur la perception tactile humaine, in vivo

 

Le doigt humain est extrêmement sensible à la perception de différents matériaux. L'information acquise est totalement dépendante des déformations de la peau, dû au contact entre le doigt et l'objet.

Les objectifs de ce programme sont de mieux comprendre les effets de l'âge et du genre sur les propriétés mécaniques et le contact du doigt humain avec un système in vivo. Ainsi, deux études in vivo ont été menées sur le doigt de 40 sujets (20 de chaque sexe) de 4 groupes d'âge différents.

L'essai d'indentation a permis de comprendre le contact entre le doigt et l'objet. Les forces adhésives obtenues caractérisent les propriétés physicochimiques de ce contact, et varient entre 3 et 12 mN. D'importantes différences des principaux paramètres dynamiques du système d'injection d'air, sont démontrés avec le vieillissement et le genre. La comparaison entre les groupes d'hommes et de femmes révèle que les paramètres sont plus élevés, de 9% pour la vitesse et de 17% pour le module de Young, chez les femmes. Les mesures montrent également un accroissement de la vitesse et du module de Young avec le vieillissement.

Retrouvez la publication complète en téléchargement

 

 

Financement ANR -14-CE27-0013-02 

Retour en haut de page